Mari infidèle trace rouge à lèvre sur costume

“Mon mari est infidèle…”

Question : « Ce qui me préoccupe, c’est mon couple. Mon mari infidèle, confiance perdue, souffrance profonde. Même en faisant des efforts la blessure revient chaque jour. »

“Mon mari est infidèle”, réponse :

Pour ce sujet très délicat, je te recommande tout d’abord d’aller boire un grand verre d’eau J. L’infidélité est certainement l’un des sujets qui engendre le plus de souffrances. Nous allons donc toucher là des valeurs et croyances profondes qui risquent d’en bouleverser plus d’un. Tous mes propos auront pour but essentiel d’ouvrir des réflexions. Il est évident que selon votre ouverture d’esprit, certains conseils seront peut-être au-delà de votre pouvoir d’acceptation.

Tout d’abord, il faut prendre conscience que la valeur d’infidélité est lié à ta culture. Dès lors que cette valeur est ancrée en toi, associée à une notion de « mal », il est évident que lorsque cette valeur n’est pas respectée, elle engendre de la souffrance en toi. Ceci dit, cette souffrance est provoquée par la notion de « possession ». Ton ego pense posséder cette personne (elle t’appartient) et dès que tu as l’impression de la perdre, tu en souffres. Imagine juste l’idée que tu sois née au sein d’une culture qui n’ait pas cette notion d’infidélité. Dans ce cas, tu ne souffrirais pas. Ceci juste pour te dire que ce n’est pas « normal » de souffrir, mais que tu souffres à cause de ta culture.

Différents choix

Face à cette situation, 3 choix s’offrent à toi :

1 – Soit tu ne fais rien et tu continues de souffrir.

2 – Soit tu acceptes la situation en te disant que l’autre est libre de vivre la vie qu’il veut, et par la même, il est également en droit d’assumer les conséquences de son acte. En vivant l’acceptation de cette situation (et non pas la soumission), tes souffrances disparaissent.

3 – Soit tu estimes que cette situation ne fait pas partie de tes préférences de vie et tu décides alors de changer ta situation (ex : « Merci mon chéri pour tout ce qu’on a vécu ensemble, ton choix te vie ne me convient plus, au revoir »).

Tes propres blessures

Il faut quand même que tu prennes conscience que ce sont des blessures présentes en toi qui engendrent cette situation (pas facile à entendre…). Voici donc les 3 scénarios possibles :

1 – Soit tu ne fais rien pour changer cette situation (étant entendu que les reproches ne serviront à rien), tu continues alors d’aggraver tes blessures, ce qui va engendrer des souffrances et des maladies.

2 – Soit tu travailles sur toi en arrivant à accepter cette situation et tu estimes que c’est une préférence de vie qui te convient et tu continues ta vie en commun.

3 – Soit tu travailles sur toi pour arriver à accepter cette situation et tu estimes que c’est une préférence de vie qui ne te convient pas et tu te sépares.

Dis-toi que dans tous les cas, la liberté étant la valeur la plus puissante chez l’Être humain, il n’est pas de ton devoir d’empêcher les autres d’être tels qu’ils sont. Guérir tes blessures passe par le fait d’accepter l’autre tel qu’il est. Libre à toi ensuite de décider s’il s’agit d’une situation que tu apprécies ou pas.

Pouvoir grandir de ce type de situation est une extraordinaire évolution dans la maîtrise de ton ego.

Cela demande un courage énorme mais lorsque tu y arrives, ta vie s’en trouve transformée.

C’est ici que la notion d’Amour inconditionnel prend toute sa signification…

http://plateforme.formaoo.fr 

Votre plateforme d’évolution personnelle


Découvrez toutes les fonctionnalités de la plateforme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page