Mettez-vous à la place des autres…

« Mettez-vous à la place des autres. Si vous y arrivez, vous ne serez plus capable de faire du mal à autrui. »

Cette citation de bouddha nous indique qu’en se mettant à la place des autres, nous pouvons améliorer nos relations avec les autres.

Bien souvent nous ne comprenons pas la réaction des autres et nous nous mettons nous-mêmes en colère lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec nous.

La quasi-totalité des problèmes sur cette planète est lié à des problèmes de relations humaines.

Ne serait-il pas agréable que tout le monde puisse s’entendre sans conflit ni friction. Imaginez un monde ou les affrontements et les guerres auraient disparus.

Vous pourriez laisser votre voiture ouverte, vous n’auriez plus la nécessité de clôturer votre maison et auriez l’esprit tranquille lorsque vous vous promenez seul le soir.

Pensez-vous que cela puisse se produire un jour ?

Et pourquoi pas ? Une fois de plus, il s’agit de problèmes causés par l’humain. Pour quelle raison ne pourrait-on pas faire qu’un jour chacun puisse vivre en harmonie avec l’autre ?

Ce qui rend cela impossible à ce jour, c’est le fait que les esprits sont encore trop fermés et que d’une façon générale l’ego domine encore l’essentiel de la planète. Ceci dit, étant donné que les esprits s’ouvrent de plus en plus, gardons espoir qu’un jour ce monde idéal apparaisse sur terre.

Pour contribuer à la concrétisation de ce monde, nous pouvons commencer par mettre en pratique ce conseil : Pour comprendre la réaction de l’autre, mettez-vous toujours à sa place. En le faisant, votre point d’observation (donc votre point de vue) change et vous pouvez voir l’événement sous un aspect différent. Ce qui vous semblait injuste par exemple peut prendre une toute autre dimension et paraître tout à fait cohérent.

Pour réussir à le faire, vous devez donc pouvoir avant tout ouvrir votre esprit…

http://plateforme.formaoo.fr

Votre plateforme d’évolution personnelle

Smart Slider with ID: 39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page